Champ libre, concours de courts-métrages – Appel à participation

Découvre les finalistes du concours

VOTE POUR TON FILM COUP DE CŒUR
AVANT LE 1 OCTOBRE !

CHAMP LIBRE: LE CONCOURS DE COURTS-MÉTRAGES SUR LA TERRE NOURRICIERE

Quel est ton lien à la terre qui te nourrit? Le bio, l’élevage industriel, les OGM, la permaculture… tu en penses quoi?

A travers ce concours de courts-métrages originaux – genre libre et 5 minutes max – SOS Faim offre aux jeunes francophones entre 18 et 30 ans de nous livrer leur vision personnelle de la terre cultivée.

A la clé: une projection au Festival Alimenterre et de nombreux prix, dont de l’équipement audiovisuel et une expérience de terrain avec SOS Faim dans un pays du Sud.

Les finalistes

Nous avons nos huit courts-métrages finalistes ! Découvre la liste ci-dessous.

Les films seront projetés au Festival Alimenterre lors d’une séance spéciale, le 10 octobre à 15:00 au cinéma Galerie. À l’issue de la séance, notre jury professionnel récompensera le Premier prix du concours Champ libre et le prix « Coup de coeur » des internautes. Tous les participants et le public sont conviés à cet évènement inédit, alors note bien la date dans ton agenda !

Femmes de caracterre

Romane Orsolini – France

« Femmes de caracterre » met en lumière trois femmes qui ont fait le choix de produire de la nourriture et de dédier leur vie à la terre. Laurence Cormier est éleveuse de vaches laitières en Mayenne, Christelle Record est éleveuse de veaux sous la mère en Ariège et Caroline Gérard est maraichère dans le Doubs. Chacune exprime son ressenti et les problèmes auxquels elles font face en tant que femmes dans le monde agricole. Malgré́ ces difficultés, elles se sont affirmées et persévèrent pour exercer le métier de leurs rêves.

Les agriculteurs philosophes

Pascale Smeesters – Belgique/Brésil

Quelle agriculture pour le monde de demain ?
Et s’il s’agissait avant tout de changer notre relation à la Terre ?
Petite exploration philosophique de l’agroforesterie au Brésil.

Les champs de bataille

Ophélie Michelet – Belgique

La terre nous nourrit et est source de vie. Pour certains, le lien qu’ils entretiennent avec la terre est d’autant plus important car ils en ont fait leur métier. Ces agriculteurs et agricultrices sèment, cultivent, mais luttent aussi : certains doivent se battre pour préserver cette terre qui nous nourrit.

Manifestation

Juliette Samain – Belgique

750 000 tonnes de pommes de terre sont invendables en Belgique en conséquence de la crise du COVID-19. Les patates manifestent pour leurs droits et dénoncent les injustices. 10 euros la tonne de patates, c’est inconcevable. Les slogans de la campagne « Too good to go », des phrases de producteurs dans les médias belges et des phrases choc des médias internationaux sont repris sur les pancartes des manifestantes.

Mangue-moi si tu peux

Zoé Tiberghien – Sénégal

Nous sommes en Casamance, dans le sud du Sénégal. Une région au climat tropical et humide, connue pour sa richesse des sols et ses splendides paysages.
Là-bas, les manguiers sont partout. La mangue papaye. La mangue Kent. La mangue pomme. La mangue soleil. Il y existe plus d’une dizaine de types de mangues. Douces, sucrées… C’est comme ça qu’elles sont le plus appréciées. Mais bien qu’elle représente 53% de la production fruitière du pays, la filière mangue rencontre depuis quelques années des difficultés. En plus du changement climatique, elle doit faire face à un nouveau ravageur, venu chambouler les récoltes : la mouche des fruits.

Par les sens

Lauranne Migeal – Belgique

Habitée par un climat d’inquiétude vis-à-vis de l’état de notre planète, je décide de partir à vélo rencontrer des projets créés par des personnes qui œuvrent et accomplissent pour être en cohérence avec ce grand tout dont nous faisons partie, le vivant. Ces personnes m’ont accueillie de façon bienveillante et offert de belles idées cultivées au sens. « Par les sens » parle espoir, parle messages, parle essence.

Terre riche, terre mère

Alioune Fall – Sénégal

Après 4 mois de lutte contre la faim et la pauvreté, la terre accouche de nouveau. Les récoltes sont toujours bonnes, mais les cultivateurs de Debi-Tiguett se retrouvent toujours dans l’obligation de racheter ce qu’ils ont semé, irrigué et récolté à cause d’un mauvais système de financement. Heureusement que les femmes de cette localité sont braves. Elles ne possèdent pas de terre, mais après les récoltes se donnent la chance de ramasser le riz non récolté pour en nourrir leurs familles quand la faim refrappe de nouveau.

United

Antoine de Brouwer – Belgique

Une balade musicale originale chez différents acteurs de la ceinture Aliment-terre liégeoise.

Prix

Les réalisateurs.rices des huit courts-métrages sélectionnés pour la diffusion au Festival Alimenterre recevront tous un prix pour leur participation.

Le jury élira le Grand prix « Champ libre » pour le court-métrage à la forme et au fond les plus qualitatifs, répondant avec originalité à la thématique « Terre nourricière, terre d’expressions ».

Le.la finaliste recevra de l’équipement audiovisuel et se verra proposer de réaliser un film sur un projet soutenu par SOS Faim lors d’un voyage dans un pays du Sud. Par ailleurs, chaque membre du jury pourra décider d’attribuer une Mention spéciale à un court-métrage qui l’aura personnellement interpellé et qu’il voudrait mettre en avant.

Les internautes éliront le prix « Coup de coeur » pour le court-métrage totalisant le plus grand nombre de votes, lors de la diffusion des courts-métrages présélectionnés du 1er au 30 septembre 2020.

Les gains exacts associés à chaque prix seront révélés dans le courant du mois de juin.

Jury

Félicien Bogaerts

Animateur télé et radio à la RTBF, créateur du Biais Vert

Pauline Dutron

Co-réalisatrice de Minga, voix de résistance (Sélection 2019 du Festival Alimenterre)

Delphine Houba

Echevine de la Culture de la Ville de Bruxelles
Ancienne conseillère fédérale en coopération au développement durable

Jérôme Van Ruychevelt

Coordinateur et producteur de Tout va bien

Actualités

VOTE POUR TON FILM COUP DE CŒUR
AVANT LE 1 OCTOBRE !